Politiques énergétiques des états membres de l’AIE - Canada 2015

Politiques énergétiques des états membres de l’AIE - Canada 2015
Download publication

Edition: 2016
17 pages

Le Canada a continué à tirer parti de ses ressources naturelles et a connu une révolution de schiste, une augmentation de la production des sables bitumineux et des investissements dans le secteur de l’énergie, au cours des cinq dernières années. Les perspectives de production de gaz/pétrole et d’exportations à moyen terme, cependant, restent difficiles au milieu des incertitudes autour de la construction de pipelines, des prix bas, d’un approvisionnement mondial abondant et d’une hausse de la production des États-Unis, qui sont le principal marché d’exportation du Canada.

Le Canada conserve l’approvisionnement énergétique per capita le plus élevé des pays membres de l’AIE. Les émissions des secteurs du gaz et du pétrole ont augmenté de 14 % entre 2005 et 2013 malgré son mix d’électricité sobre en carbone (grâce à l’énergie hydroélectrique et au nucléaire). Le pays est cependant sur la voie du progrès : le gouvernement fédéral, en collaboration avec les provinces, a mis en place des normes strictes sur l’efficacité énergétique et les émissions dans les secteurs du bâtiment, de l’énergie et des transports, mais pas dans l’industrie. Afin de renforcer sa position de fournisseur et d’utilisateur responsable d’énergie, le Canada devra prendre des mesures afin de réduire les émissions et l’intensité énergétique de tous ses secteurs économiques. Le pays pourra continuer à développer ses ressources de manière durable et rentable, en trouvant un équilibre entre ses objectifs économiques et de durabilité.

Le Canada reste à l’avant-garde de l’innovation technologique et réglementaires pour la production de pétrole et de gaz non conventionnels et pour le captage et le stockage du carbone (CCS), avec quatre grands projets CSC en cours en 2015. Le Canada s’est fixé des objectifs climatiques ambitieux aux niveaux provincial et fédéral. Mais la fédération est encore loin d’atteindre ses objectifs climatiques pour 2020 et 2030. En juillet 2015, les premiers ministres des provinces et territoires du Canada se sont accordés sur la Stratégie canadienne de l’énergie. L’AIE encourage vivement le gouvernement fédéral à saisir cette opportunité d’action collective pour atteindre ses objectifs à l’horizon 2030 et pour garantir les investissements dans les technologies d’énergies propres, y compris les énergies renouvelables.

Cette étude approfondie analyse les défis qui se posent au Canada en termes de politique énergétique, et émet des recommandations pour chaque secteur énergétique, y compris pour la mise en oeuvre de la Stratégie canadienne de l’énergie.